Malgré la période extrêmement critique que nous traversons, nous restons optimistes et conservons l’envie de redémarrer, souligne Claudio Filippi, directeur commercial de SAOMAD, auquel nous avons posé quelques questions sur l’entreprise et sa situation actuelle.

Le Covid-19 a malheureusement bouleversé toutes les prévisions et les projets que toute entreprise élabore en début d’année. Parmi les objectifs que vous vous étiez fixés au début de l’année 2020, quels sont, d’après vous, ceux qui pourront encore être atteints et ceux qui ne pourront se réaliser qu’à plus long terme?

Je pense que la plupart des objectifs fixés en 2019 pour l’année 2020 peuvent encore être atteints. J’ai acquis cette conviction en raison, avant tout, de la positivité qui émane de nos clients ; je n’ai pas entendu de prévisions sinistres ni de résignation.

Dans toute l’Europe, la volonté de redémarrer est bien présente: certains pays s’y préparent déjà. Certaines choses changeront, bien sûr ; mais je suis convaincu que, dans notre secteur, tout devrait repartir assez bien, sauf imprévu de dernière minute.

Tout bien considéré, les scénarios, en Italie comme à l’étranger, restent globalement positifs.

Un scénario difficile, certes, mais avec un esprit positif. C’est une période qui conduira les entreprises à réfléchir sur la manière d’investir. Si un producteur de menuiseries en bois a l’intention d’investir dans de nouvelles machines, il devra choisir entre des solutions traditionnelles, qui nécessitent la présence de personnel et comportent donc le risque de fermeture et d’arrêt de la production en cas de situations d’urgence comme celle que nous connaissons aujourd’hui, ou des machines qui sont en mesure de travailler en continu, y compris sans personnel présent, et qui permettent ainsi à l’entreprise d’éviter les interruptions de production. C’est ce que nous a garanti la machine Mazak achetée l’année dernière.

Le modèle Woodpecker peut également travailler sans surveillance : c’est un facteur fondamental pour garantir la continuité de la production, comme vous venez de le souligner. Quels autres conseils pourriez-vous donner à un client potentiel qui voudrait choisir le modèle le mieux adapté à son entreprise?

Le choix du modèle adapté dépend des objectifs du producteur. Je pourrais que expliquer l’autre aspect à prendre en compte est l’interface homme-machine qui, sur le modèle Woodpecker, est très intuitive et rapide. Nos machines offrent aujourd’hui un haut niveau d’autonomie, et elles sont très sûres et très fiables.

Je dirais que, sur des centres d’usinage de ce type, il est souhaitable que l’opérateur sache, plus que réaliser une menuiserie, paramétrer et gérer le projet de menuiserie: il est ainsi judicieux de préférer à un menuisier ou à un mécanicien capable de monter et de démonter un outil, un opérateur CFAO qui connaisse le contrôle qualité.

Une machine a simplement besoin d’être chargée et déchargée et n’a donc besoin que d’une intervention humaine partielle. Aujourd’hui, l’automatisation est très élevée et l’électronique est fondamentale: nous pouvons parler à juste titre de mécatronique.

Pour en revenir à la réponse précédente, un fabricant de menuiserie doit investir dans une technologie «intelligente», où un opérateur n’est pas obligatoirement être présent à bord de la machine, mais peut programmer des mois de travail futur en restant dans son bureau ou à la maison.

En quoi SAOMAD se distingue-t-elle des autres constructeurs de centres d’usinage?

SAOMAD est un constructeur sectoriel: depuis plus d’un demi-siècle, elle produit des machines pour un seul secteur, celui des fenêtres en bois. La production est totalement réalisée au sein de l’entreprise, qui a ainsi acquis un savoir-faire très spécialisé.

Par ailleurs, elle se différencie par sa capacité à actualiser constamment et rapidement ses machines en fonction des évolutions les plus récentes offertes par l’informatique et l’électronique. Le centre d’usinage Woodpecker bénéficie toujours de la dernière technologie disponible sur le marché. D’autres constructeurs, plus grands et plus structurés, qui ont beaucoup de gammes de produits, ne parviennent pas à garantir la même réactivité et la même constance.

Grâce à d’importants investissements dans la recherche et le développement, SAOMAD est en mesure d’actualiser en temps réel tout ce qui doit être modernisé. Cette réactivité se retrouve également dans la capacité de personnalisation des centres d’usinage, contrairement aux grands groupes qui ont tendance à privilégier la standardisation.

Un autre aspect fait aussi la différence: l’excellente connaissance du produit final. Or nous connaissons très bien la fenêtre en bois, puisque, comme je l’ai déjà dit, nous nous occupons de ce type de produit depuis plus de cinquante ans.

En ce moment, l’entreprise est partiellement fermée, mais je suppose que vous réfléchissez et que vous travaillez à une ouverture qui devrait avoir lieu prochainement. Quelles suggestions souhaiteriez-vous adresser à vos clients pour qu’ils puissent redémarrer au mieux?

Di riflettere attentamente sugli investimenti da fare. Di ripensare il flusso produttivo e l’organizzazione aziendale. In parte ce lo impongono nuove norme di distanziamento e sicurezza, ma può essere l’occasione per avere una visione più nitida dell’insieme e ripartire così con maggiore efficienza.Je leur conseillerais de réfléchir attentivement aux investissements à effectuer. De repenser le flux de production et l’organisation de l’entreprise. Les nouvelles normes de distanciation et de sécurité nous l’imposent en partie, mais cela peut être l’occasion d’avoir une vision d’ensemble plus nette et de repartir ainsi avec plus d’efficacité.

À votre avis, comment sera l’entreprise productrice de menuiseries en bois dans le futur?

Ce sera une «usine intelligente». Nous aurons la mise en œuvre concrète de l’industrie 4.0. Le personnel aura des compétences supérieures à tous points de vue. L’automatisation et la robotisation seront certainement plus poussées. Mais cela ne sera pas synonyme de qualité médiocre.
 

Un robot garantit une constance et une fiabilité qu’un être humain ne peut pas garantir, tout en maintenant un niveau de qualité constant. Une machine peut faire bien ou mal, tout dépend de la manière dont elle est conçue, programmée et surveillée.

Et le revendeur de machines du futur?

Au cours de la dernière décennie, les grandes entreprises ont misé sur une gestion directe du marché, aussi bien pour la partie commerciale que pour la partie service. C’est une stratégie compréhensible, mais il faut aussi souligner que la présence d’un bon revendeur vous offre une connaissance du marché et un plus grand ancrage sur le territoire, qui garantissent une certaine tranquillité.

Les clients ne reconnaissent pas tous la valeur des revendeurs, car ils ont un coût et prennent une marge sur la vente de la machine. Parfois, le client final pense faire des économies en s’adressant directement au constructeur. Si cela est vrai au moment de la vente, ce n’est pas toujours le cas en phase de service après-vente.

S’il est bien organisé, le revendeur peut donner au producteur de menuiseries des conseils, non seulement sur la machine mais aussi sur le flux de production, et suggérer des solutions et des perspectives qui avaient peut-être échappé au producteur. Je pense que le revendeur joue un rôle fondamental sur le marché et qu’il continuera à le faire à l’avenir.

Pour conclure, quel message souhaitez-vous adresser aux clients de SAOMAD?

Je les invite à attendre avec optimisme, malgré tout. Dès la réouverture, l’envie de faire sera forte et c’est cela qui fera la différence. C’est une période très critique, sous aucun doute, et elle peut perdurer pendant quelques mois, voire plus d’une année, mais nous savons qu’elle prendra fin et que nous repartirons. Si, au cours de ces derniers mois, nous avons réduit le volume à zéro, la musique, malgré le silence, a toujours été là. Il va juste falloir remonter le volume. Et moi, je suis très confiant.

News

Restez à jour sur les dernières nouvelles.

Ce site utilise des cookies indispensables à son fonctionnement. En cliquant sur Accepter, vous autorisez l'utilisation de tous les cookies.
Attention : certaines fonctionnalités de cette page peuvent être bloquées en raison de vos choix en matière de confidentialité.
Holz Handwerk 2022
Nous vous attendons sur notre stand:

Hall 11 - Stand 214

Découvrez toutes les fonctionnalités du WOODPECKER MIRAI 4500